jeudi 6 février 2014

Maudit sois-tu carillonneur


Maudit sois-tu carillonneur,
Toi qui naquis pour mon malheur!
Dès le point du jour à la cloche il s'accroche,
Et le soir encore carillonne plus fort.
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur?



Désolée, j'ai pas réussit à nettoyer plus l'illustration..

Merci à Baptiste Amsallem pour son intervention =) Qui était vraiment super!

1 commentaire:

  1. J'adore tes girafes, ma petite princesse. Biz. Mamie

    RépondreSupprimer